Carte postales de Enghien pendant la seconde guerre mondiale

Bombardement de la ville le 16 mai 1940

Les bombardements sur la ville d’Enghien eurent lieu le 16 mai 1940, lors de la campagne allemande d’invasion de la Belgique que l’on appela la campagne des 18 jours. La Luftwaffe visa ce jour uniquement la gare mais comme souvent, le bâtiment visé ne fut pas le seul touché et beaucoup de maisons et de civils furent touchés. Le 16 mai 1940 était le jour du repli de la première brigade blindée anglaise vers Tournai. A Enghien, les tanks devaient être chargés sur des remorques de chemins de fer et être acheminés vers Tournai. Lorsque la brigade arriva à Enghien ,la gare avait déjà été touchée et les cheminots français avaient tous succombé. Ils tentèrent alors, mais en vain, de réunir du matériel ferroviaire pendant que les avions visaient encore la voie ferrée. Les Britanniques s’avouèrent vaincus et ils prirent la route dans la direction d’Ath. Le bilan des victimes est assez lourd: 26 morts, des centaines de blessés et une centaine de maisons totalement ou partiellement détruites. La rue la plus touchée fut évidemment la rue de la station mais elle ne fut pas la seule puisque l’on recensa des maisons touchée à la rue du mont, la rue de Bruxelles, la rue des écoles et la rue latérale. L’école de Frères (aujourd’hui Albert I) fut elle aussi victime des bombardements sans pour autant subir des pertes humaines. Le parc communal vit par contre périr 2 hommes.

§ Aline Goosens, Dr en Histoire Moderne (ULB)

§ Lebrun Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *